[Évent Pâques] — destin, quand tu nous tiens.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

mes infos
Féminin Murmures : 105
Nous a rejoint le : 17/03/2013
Prestige : 0
Âge du perso' : 27 ans.
Alter ego : un renard roux.
Logement : appartement n°3.
Avatar : hana - dctb
Relationship : abi » la viei-...jeune surveillante.
Présentation : abi » letitrequifaitbander.
Mes rps : 1, 2, 3 et 4.
Humeur : (╯°□°)╯︵ ┻━┻

a écrit ce message le : Lun 1 Avr - 22:56
Voir le profil de l'utilisateur

— « Il existe, au sommet des pics qui entourent le territoire d'Hayasaki, une montagne plus haute que les autres, surplombant les cimes des arbres forestiers et le clocher oublié du pensionnat. En son inatteignable sommet réside un aigle majestueux, digne d'être peint... blablabla.

Malheureusement, cette année, je n'ai pu m'approprier ces sept œufs. Le lapin blanc, svelte et agile... blablabla. Bien sûr, tout travail mérite salaire, et j'ai en ma possession des choses qui pourraient bien vous intéresser...

PS : blabla Nothing. »


Dit-elle d'un air ennuyé, la lettre à la main, fronçant les sourcils lorsque le prénom "Johnny" fit son apparition sur ce fameux bout de papier d'un genre ancien. Apparemment, l'administration avait envie de jouer, et elle aussi, mais en voyant que son binôme sera celui qui venait précédemment de lui foutre un râteau phénoménale, elle n'était plus si heureuse que cela. En effet, le petit incident s'était passé 3 jours auparavant, et elle savait pertinemment qu'il n'allait pas oublier de sitôt, également pour la surveillante angoissée par cette situation plus qu’embarrassante. Elle était alors installée dans le bureau des surveillants, gardant son sang-froid, elle laissa un mot au concerné à propos de l’événement proposé, gardant à l'esprit qu'elle devait faire comme si que rien ne s'était passé. Inscrivant également le lieu du rendez-vous, elle se dirigea vers son appartement afin de pouvoir se changer. Elle enfila un jean moulant, des petites tennis, un débardeur ainsi qu'un gilet à capuche, elle savait qu'elle allait y passer longtemps, à la recherche de ces fameux oeufs paumés à droite à gauche dans l'enceinte du pensionnat. Elle avait une terrible envie de gagner, mauvaise joueuse comme elle était, il fallait bien mettre de côté les émotions pour se concentrer sur l'énigme qu'allait proposer le surnommé "Nothing". Ceci étant fait, elle attrapa une lampe torche qu'elle enfouit dans son gilet, et partie, les cheveux noués par un élastique.

Le vent se faisait sentir, ce n'était pas une si belle journée qui se présentait là, et pourtant, la motivation dont faisait preuve la demoiselle assise près d'un rocher était étonnante. Elle attendait le garçon avec fermeté, et parce qu'elle ne pouvait s'empêcher de ne pas parler plus de cinq minutes qu'elle décida de tirer un trait sur cette histoire, disons.

— Alors tu es venu, finalement.

Le destin, le hasard, appelez ça comme vous voulez, en attendant c'est elle qui était dans de beaux draps. Faisant signe au blond qui venait d'arriver, elle daigna de sourire avant d'attraper son sac dos.

— Donc, par où on commence ?

Ouais parce que bon, ça serait cool d'en finir vite.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Masculin Murmures : 263
Nous a rejoint le : 15/03/2013
Prestige : 3
Âge du perso' : 21 ans ~
Alter ego : Logan - Loup canadien
Logement : appartement #4
Avatar : Clad Strife FF7
Relationship : Fiche relations ~
Présentation : Présentation ~
Humeur : La top des formes deadpoolesque ~

a écrit ce message le : Mar 2 Avr - 17:53
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.youtube.com/watch?v=NzWaMRg5Bp8

Le soleil d’été, la vue aérienne des plages luxuriantes et paradisiaques de Florides, les palmiers abondant les côtes, les femmes en bikinis avec leur poitrine luisante siliconée prêtes à déborder des maillots jouant au beach volley entre elles. Aaaaaah Johnny avait tout pour se sentir comblé, allongé sur un transat à lézarder au Soleil, un verre alcoolisé en noix de coco à la main, un singe en smoking à côté, on aura beau dire ce que l’on veut mais un singe en smoking ça fait péter la classe. Et pour compléter le tout, allongé sur le transat voisin : Tony Stark le plus grand de tout les play boy milliardaire marvelique se faisant appliquer de la crème solaire sur la peau par une belle rousse flamboyante.

-Et les oreilles agent Jones. Et mon nez. Rien de pire qu’un nez brûlé

Johnny tendit son verre au singe qui s’exécuta à la seconde et le remplit à ras bord

-On met la bière dans la noix de coco ♫
Et on balance la boîte ~

(celui qui trouve la référence je lui fait un bisou ~)

-Dis moi Tony je suis en train de rêver là, on est bien d’accord ?

Il tourna sa tête vers lui relevant ses lunettes avec son sourire de playboy à en faire tomber plus d’une

-Peut être bien. Mais autant en profiter et trinquer à ce rêve des plus utopique

Et ils trinquèrent, à ce moment les yeux de Johnny s’écarquillèrent. Le Soleil dans le dos, la peau humide, un maillot noir sublime, un corps de rêve avec les bonnes formes là ou il faut, un sourire ravageur, une magnifique chevelure blonde au vent. Abi sortant juste de l’eau se dirigeait vers lui d’un pas lent et languissant. Notre John John bouche bée

-Oui je suis bien en train de rêver là

Et c’est là que se dressa derrière sa collègue un énorme raz de marée grondant qui emporta toute la plage sur son passage ainsi que Johnny

Croyant ce noyer dans cette eau imaginaire, le jeune surveillant se réveilla en sursaut tout en aspirant le plus d’air possible tel un asphyxié sauvé de la noyade. Adieu belle plage, filles presque dénudées singe en smoking et Super Héro playboy et bonjour à toi fidèle réveil du matin casse pied retentissant de si bonne heure. Et à toi aussi ami canin tirant sur la couverture tout en aboyant. Bonjour le changement d’ambiance
Johnny retomba lourdement sur son lit en soupirant sa déception, écrasant son poing sur le réveil matin pour ENFIN le faire taire (Dédicace à toute les victimes du réveil ~)… Et m%#de va falloir en racheter un autre. Faut apprendre à te contrôler parfois Johnny

Bon protocole du matin café du matin, brossage de dent, rasage, coiffure, habillement et hop au boulot. Pour aujourd’hui il avait opté pour un jean bleu, rangers, blouson en cuir et t-shirt gris, autant faire simple pour le taffe et direction le bureau. Tiens peut être qu’il allait croiser Abi, si on devait se fier à son rêve cela ne présagerait rien de bon. Ah personne, à part une enveloppe sur le bureau de Johnny dont l’expéditeur n’était autre qu’Abigail. Bon de quoi cela parle alors…Il est inviter à participer à l’événement de Pâque de l’internat en binôme avec sa chère et tendre collègue préférée…La seule en l’occurrence. Sacrée coincidence il faut bien l’avouer mes amis. Elle lui donnait rendez vous vers le temple abandonné. Sur le coup Johnny eut un flash back retournant aux événements d’il y a trois jours. Comment elle prenait-elle la chose maintenant ? C’est dans ce genre de moment qu’il aimerait faire des voyages temporels pour réparer certaines erreurs et profiter de certaines occasions qui c’étaient offerte à lui. Mais bon il reste un simple homme après tout. Et pourquoi pas peut être avait-elle oublié et était passée à autre chose, et rien n’empêche de rattraper les bêtises qu’avaient causé ses principes. En avant mauvaise troupe !

Un peu plus tard, Johnny pouvait apercevoir sa chère collègue qui l’attendait assise près d’un rocher, pas dans la même tenue que dans son rêve en tout cas. Comment ça tu es venu finalement ?!
Et pourquoi il ne serait pas venu ?! …. C’est vrai ça pourquoi il est venu ? La perspective d’une récompense ? Le jeu ? Ah tu veux te faire pardonner ? Hm c’est vrai qu’elle avait l’air motivée par le jeu de Pâque. Ce qui me fait songer à qui apporte les œufs, le lapin ou la cloche ? Qui vient en premier : L’œuf ou la poule ? Tant de mystères dans notre univers. Mais bon passons sur mes interrogations du moment. Reste cool Johnny tout va bien se passer

-Cette journée de Pâque donne la nostalgie, ne put il s’empêcher de penser tout haut

Tu parles la petite terreur que tu étais laissais les autres enfants cueillir les œufs à ta place pour ensuite les poursuivre avec une batte afin de récupérer le fruit de leur labeur. Mais bon ça c’était le passé et John John était passé à autre chose
Johnny sur le coup ne put s’empêcher de remarquer le sourire qu’elle affichait, suscitant un peu d’espoir en lui. Par ou commencer ? Bonne question. Notre blondinet de l’ouest observa les alentours et sur le feeling il désigné un groupe de fourrés au coin du temple

-Pourquoi pas par là ?

Quelques minutes plus tard Johnny se retrouva accroupis à fouiller hasardeusement un buisson au bonheur la chance. Une touche et…Une cannete d’alcool. Une moue d’exaspération se dessina sur son visage. Bon ok ils sont jeunes, ont envie de s’amuser et tout le blabla mais bon allez pas jeter vos détritus dehors tout de même. Tu parles d’un monde, c’était la troisième qu’il trouvait en plus sa main avait été meurtris par des plantes hostiles. Et pas un œuf !
Lasse de cette quête vaine il se leva en sortant une cigarette de son paquet et décida de prendre une pause clope. Son regard se porta vers Abi

- Alors ? Tu trouves ton bonheur


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Féminin Murmures : 105
Nous a rejoint le : 17/03/2013
Prestige : 0
Âge du perso' : 27 ans.
Alter ego : un renard roux.
Logement : appartement n°3.
Avatar : hana - dctb
Relationship : abi » la viei-...jeune surveillante.
Présentation : abi » letitrequifaitbander.
Mes rps : 1, 2, 3 et 4.
Humeur : (╯°□°)╯︵ ┻━┻

a écrit ce message le : Lun 8 Avr - 13:25
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail attendit la réaction de son binôme avant de fouiller entre quelques feuillages, ou alors en levant des pierres pour ensuite les remettre à l'endroit où elle les avait déplacé. Elle aimait beaucoup la nature, même si celle-ci n'était patiente. Gardant à l'esprit son objectif, elle ne put s'empêcher de se retourner vers le garçon, soupirant quelque peu.

— Rien par ici, et toi ?

Elle ne savait vraiment pas quoi dire. Rien qu'à se repasser les précédents épisodes lors de leur fameuse rencontre fit qu'elle se mit à rougir légèrement. Une situation gênante et, même si elle cachait la gêne que cela lui procurait, mit une tension extrême.

— Pourquoi tu m'as embrassé, la dernière fois ?

Et paf, dans ta gueule. Genre, ça venait tellement de nulle part, à se demander si elle ne voulait pas le faire fuir, tout compte fait.

— Ne réponds pas, si tu n'en as pas envie, c'est juste que ça m'occupe l'esprit depuis quelque temps.

Entrons dans le vif du sujet, tant qu'à faire.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Masculin Murmures : 263
Nous a rejoint le : 15/03/2013
Prestige : 3
Âge du perso' : 21 ans ~
Alter ego : Logan - Loup canadien
Logement : appartement #4
Avatar : Clad Strife FF7
Relationship : Fiche relations ~
Présentation : Présentation ~
Humeur : La top des formes deadpoolesque ~

a écrit ce message le : Lun 8 Avr - 17:24
Voir le profil de l'utilisateur
Ah rien de son côté non plus, on dirait qu’ils vont faire choux blancs aujourd’hui…Tu parles d’une journée de Pâques. Vu ce que Johnny avait trouvé jusque-là on peut considérer qu’il venait de faire le boulot du concierge…C’est toujours sympa un peu de solidarité de temps en temps. De plus notre Johnny n’était pas vraiment motivé jusque-là par cette chasse aux œufs d’or. Bon ok c’est plutôt réjouissant le côté nostalgie et tout mais bon au bout d’un moment ça passe ras le bol. Alors que Johnny s’apprêtait à finir sa cigarette qui arrivait à terme, notre surveillante préférée lâcha la question qui tue. Pourquoi l’avoir embrassé la dernière fois? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Cette question fit écho dans le crâne de notre jeune ami. Bon réfléchissons aux épisodes précédents

Et bien pour faire simple Johnny a cédé sous le coup d’une impulsion, faut dire que la vision était fort attrayante. Faut dire qu’en prison si tu ne virais pas « gay » il n’y avait pas trente-six solutions pour se satisfaire à part avec la veuve. Je m’excuse d’avance envers le public sensible
Et 3 ans ça peut être long quand il n’y a plus aucune présences féminines…enfin très rare. C’est dans ce genre de moments que l’on se demande mais qu’est ce que l’on deviendrait sans elles ! Bon retour au monde réel, apparemment Johnny eut un temps d’absence allez ne la fait pas attendre ! En plus c’est toi qui veut te faire pardonner alors vas-y

-Pourquoi ? Je dois t’avouer que je ne saurais dire vraiment pourquoi…J’ai cédé sous un coup de tête et je n’ai pas réfléchit. Faut avouer que je n’avais pas rencontré de femme aussi charmante depuis…

Il fit mine de compter sur ses doigts

-3 ans

En parlant de charme, pour je ne sais quelle raison Johnny repensa à Tony Stark et à son rêve de la matinée. Aaaaaaah cela serait tellement génial de pouvoir retourner là-bas…Foutu réveil. Sur ces pensées il retourna en quête des œufs en songeant aux événements passés. Tiens Johnny ne connaissait pas grand-chose d’Abi, autant apprendre à la connaitre alors

-J’y pense tu ne m’as jamais dit ce que tu faisais avant d’être surveillante…A moins que tu ne veuilles aborder le sujet


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Féminin Murmures : 105
Nous a rejoint le : 17/03/2013
Prestige : 0
Âge du perso' : 27 ans.
Alter ego : un renard roux.
Logement : appartement n°3.
Avatar : hana - dctb
Relationship : abi » la viei-...jeune surveillante.
Présentation : abi » letitrequifaitbander.
Mes rps : 1, 2, 3 et 4.
Humeur : (╯°□°)╯︵ ┻━┻

a écrit ce message le : Lun 8 Avr - 22:18
Voir le profil de l'utilisateur
Étrangement, après cette question si soudaine, elle s'attendait pratiquement à tout. Oui, c'était étrange de s'intéresser autant à ses réactions vis-à-vis de celle-ci, encore penchée à la recherche de ces foutus oeufs. Elle se retourna et ausculta du regard le garçon avec un léger dégoût.

— Donc tu m'as embrassé sous le coup d'une foutue pulsion ? Je sais pas... j'ai cru, enfin non, ce n'est pas important, je vois juste que t'as dû bien te foutre de ma gueule.

Puis reprit, l'air de rien, enfin, ce qu'elle voulait faire paraître, même si dans ses mots transpirait encore l'innocence.

— Mais je ne t'en veux pas, après tout, ça n'a plus grande importance.

Puis se leva. Elle commença à écarter des buissons, se rapprochant de plus en plus de l'endroit où se situait Johnny. Elle ne savait plus vraiment quoi dire, puis finalement, quoiqu'elle arrivait toujours à attendrir les tensions, cette fois-ci, elle se tut, point.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Masculin Murmures : 263
Nous a rejoint le : 15/03/2013
Prestige : 3
Âge du perso' : 21 ans ~
Alter ego : Logan - Loup canadien
Logement : appartement #4
Avatar : Clad Strife FF7
Relationship : Fiche relations ~
Présentation : Présentation ~
Humeur : La top des formes deadpoolesque ~

a écrit ce message le : Mar 9 Avr - 18:12
Voir le profil de l'utilisateur
Oulalala la réponse de Johnny n'a pas plu du tout à cette chère Abi, mais vraiment pas du tout. T'en as pas fini mon vieux là. Apparemment elle aurait cru autre chose qu'une pulsion comme raison pour le baiser. Techniquement cela venait d'une pulsion provoqué par le mélange : jolie fille+café sur zones stratégiques+manques...Autant appuyer sur la détente. Elle, elle prit cela pour du foutage de gueule. Pourtant Johnny n'avait aucune attention de se foutre d'elle, jamais. Et finalement elle finit en gros sur le "je t'en veux pas puisque c'est pas important"...Pas important pourtant elle avait l'air de prendre assez sérieuse cette histoire. Ce qui augmenta le poids de la culpabilité de notre cher John John qui ne savait plus comment faire pour régler ce différent. Et je vous raconte pas comment ce silence des plus lourd n'en finissait pas de l'achever. D'ailleurs il la sentait cette boule au ventre qui n'en finissait pas de le taraudait pendant qu'il faisait mine de chercher les oeufs. Mince alors il pouvait pas laisser une fille aussi génial qu'elle le prendre pour le dernier des salauds.

Là faut que tu fasses quelque chose, laisse toi aller au feeling ça t'a toujours réussi, laisse l'inspiration venir d'elle même pour trouver les juste

Tandis qu'ils étaient toujours en quêtes des oeufs d'or parmis les fourrés, la distance qui les séparaient s'atténuaient peu à peu ne laissant qu'un mince espace entre eux. Toujours ce silence qui n'en finissait pas, Johnny fini alors par céder et pris la main de sa collègue, plongeant ses yeux dans les siens

-Comment faire? Dis moi comment faire pour me faire pardonner? Ecoute je suis désolé d'avoir été assez bête pour ne pas avoir pris cette occasion que tu m'offrais et je regrette vraiment. Je ne voulais pas que tu te sentes offensée ou insultée c'est juste que...J'avais cette impression d'abuser de toi et voilà j'ai pas su profiter de l'opportunité. Et depuis cet incident j'arrive pas à te sortir de ma tête je ne sais pas pourquoi. Puis il y a eut aussi ce rêve bizarre en Floride avec toi, Tony Stark et le singe majordome. Et je crois que...Je crois qu'en fait...Je tiens à toi voilà, bien que je te connaisse que depuis peu. Et donc je voudrais me faire pardonner pour l'affront que je t'ai fait, il y a bien quelque chose, non?

Dans ses paroles on pouvait sentir qu'il était sincère et qu'il pouvait plus garder pour lui, il voulait vraiment cette seconde chance


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Murmures : 11
Nous a rejoint le : 21/03/2013
Prestige : 11
Âge du perso' : Antédiluvien

a écrit ce message le : Mar 9 Avr - 18:55
Voir le profil de l'utilisateur
évent numéro 1 ▬ Pâques

Une ombre observe les deux individus occupés à chercher les œufs. Tapie dans l'obscurité du sous-bois elle est invisible, indétectable. Elle est là, silencieuse, son regard mort fixé sur les deux adultes qui retournent les feuilles. Elle espère, espère qu'ils trouveront quelque chose. Mais sont-ils vraiment en train de chercher ? De toute évidence non. Plus elle les observe, plus elle se rend compte qu'ils sont occupés à autre chose que retrouver ses biens. Ils roucoulent. Ça l'énerve. Ils ne devraient pas, ils devraient être là pour elle, pour retrouver ses œufs, par pour roucouler. Elle s'énerve.

Le sous-bois accueillant se fait de plus en plus sombre, les animaux se taisent. Soudain le vent se lève et une bourrasque violente vient séparer les deux surveillants, les envoyant à terre. C'est là qu'ils devraient concentrer toute leur attention, fixer le sol et rien d'autre. La forêt est menaçante. L'ombre s'éloigne, elle a d'autres chats à fouetter, elle ne peut pas surveiller qu'eux. Quand elle reviendra, elle espère qu'ils auront quelque chose pour elle. Pour leur bien.

>> modération
Tout ça vous a foutu la frousse ? N'hésitez pas à fuir, il n'y a rien ici ! Vous pouvez donc poster à la suite, afin de clôturer ou continuer le sujet, puis vous déplacer dans une autre catégorie une fois que vous aurez totalement fini. Libre à vous de voir ce que vous souhaitez faire après ce message !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Féminin Murmures : 105
Nous a rejoint le : 17/03/2013
Prestige : 0
Âge du perso' : 27 ans.
Alter ego : un renard roux.
Logement : appartement n°3.
Avatar : hana - dctb
Relationship : abi » la viei-...jeune surveillante.
Présentation : abi » letitrequifaitbander.
Mes rps : 1, 2, 3 et 4.
Humeur : (╯°□°)╯︵ ┻━┻

a écrit ce message le : Mer 10 Avr - 19:56
Voir le profil de l'utilisateur
Elle était là, à se rapprocher de lui. La haine montait en elle. Elle détestait ça. Il ne faisait qu'ignorer, et finalement, il avait bien raison. Elle ne comprenait plus grand-chose, pourquoi chercher le pourquoi du comment, il fallait qu'elle laisse tomber. Elle ne le connaissait pas. Il ne la connaissait plus.

Il lui attrapa cependant le bras sans ménagement, elle était perdue face à son acte incompréhensible.

— ... ?!

Il lui sortit alors ce qu'il avait sur le cœur, enfin, il le lui cracha, plutôt. Car oui, elle ne put en placer une avant qu'il daigne de terminer son discours interminable. Elle écarquillait les yeux, l'air effrayée, non, c'était décidément un homme mystérieux et indéchiffrable. Sans s'en rendre compte, elle était déjà rouge du visage, elle ne savait que dire face à ça. Se faire pardonner ? Qu'est-ce qu'il racontait, celui-là ?

— Mais qu'est-ce...

Un vent, ou comme dirait Abigail, une putain de tornade cosmique venant des océans Indian, vint s'abattre justement sur le binôme de plein fouet pour affin les séparer pour de bon. Chacun de son côté, elle se frotta la jambe égratignée, puis se releva, secouant sa veste salie.

— C'est quoi ce bordel ?!

Elle attrapa son sac, et attrapa la main de Johnny dans la foulée.

— On se casse, il n'y a rien ici.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Masculin Murmures : 263
Nous a rejoint le : 15/03/2013
Prestige : 3
Âge du perso' : 21 ans ~
Alter ego : Logan - Loup canadien
Logement : appartement #4
Avatar : Clad Strife FF7
Relationship : Fiche relations ~
Présentation : Présentation ~
Humeur : La top des formes deadpoolesque ~

a écrit ce message le : Jeu 11 Avr - 5:07
Voir le profil de l'utilisateur
Bon voilà les confessions ont été faîtes, d’ailleurs Johnny n’en revenait pas encore de ce qu’il avait avoué. D’ailleurs cela avait aussi un certain effet sur sa collègue Abi qui en devenait rouge, mais d’un point de vue négatif ou plutôt positif ? C’était sur ces question que l’angoisse de John John étaient fixés. En même temps ce n’est pas tous les jours qu’ils faisaient ce genre de révélations. Et cela ne risquait pas de devenir une habitude, surtout si elle l’envoyait valdinguer ailleurs, là c’est retour à la case picole…Dire qu’il avait promis d’être modéré et de ne plus déprimer. En tout cas ne compte surtout pas sur moi pour ramasser tes bouteilles et tes sous-vêtements sales ou je ne sais quel autre bordel sans nom. En plus si un nouveau ou nouvelle colocataire pointe son nez dans l’appartement en voyant notre surveillant dans un état pas permit, vous imaginez déjà la scène

Alors que Abi allait répondre à la déclaration de son collègue blondinet une rafale de vent digne de Tornade des X-Men, s’abattit sur les deux surveillants et les balaya comme si de rien n’était. Johnny en avait connu des rafales de vents dans sa vie, mais des comme ça, jamais, pourtant il en avait vu des choses dans sa vie. Bon le vent passé, notre ami Johnny se releva avec une douleur sur la hanche, durant sa chute il eut la chance d’atterrir sur un gros caillou, en jetant un regard inquiet vers Abi qui semblait ce porter plutôt bien

-Sacré tempête qu’ils ont ici, dis donc

A peine eut il proféré ces mots que sa collègue blonde lui pris la main en l’incitant à partir d’ici. Il obtempéra sans opposer de résistance, on dirait que cela lui avait fait oublier sa quête d’œufs et sa déclaration subite

-Bon et on va ou alors ? On continue cette « chasse aux œufs d’or » ?

Avant de quitter le temple John John porta un dernier regard vers les buissons, après tout nous êtions bien dans un internat avec des esprits alors…Il y aurait-il quelque chose d’autre parmi eux ? Un autre type d’esprit pas très sympathique et qu’il vaut mieux éviter de croiser…Tant de questions et si peu de réponses.


(Voilà j'espère que cette réponse convient, au pire je peux toujours la modifier si il le faut ~)


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Féminin Murmures : 105
Nous a rejoint le : 17/03/2013
Prestige : 0
Âge du perso' : 27 ans.
Alter ego : un renard roux.
Logement : appartement n°3.
Avatar : hana - dctb
Relationship : abi » la viei-...jeune surveillante.
Présentation : abi » letitrequifaitbander.
Mes rps : 1, 2, 3 et 4.
Humeur : (╯°□°)╯︵ ┻━┻

a écrit ce message le : Jeu 11 Avr - 13:42
Voir le profil de l'utilisateur
La suite ! ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


mes infos

a écrit ce message le :
Revenir en haut Aller en bas
 

[Évent Pâques] — destin, quand tu nous tiens.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Middle garden :: Le temple abandonné-