close your eyes, sometimes it helps —

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

mes infos
Féminin Murmures : 17
Nous a rejoint le : 31/03/2013
Prestige : 0
Âge du perso' : 18 ans.
Logement : chambre n°06.
Avatar : dCTb - Abbey.
Relationship : mes liens ♥️
Présentation : ma fiche ♥️
Humeur : cool.

a écrit ce message le : Jeu 11 Avr - 21:25
Voir le profil de l'utilisateur
Tôt dans l'après-midi, l'ennui se faisait sentir. Longeant les couloirs en laissant son index traçait un parcours sur les murs blanchâtres de l'établissement, Timothy ici présente glandait péniblement. Les secondes se transformèrent en minutes, et ainsi de suite. Il faisait lourd, à l'extérieur, aucune envie de prendre ne serait-ce qu'une seule rougeur sur son visage, si c'est pour ensuite se retrouver avec des brûlures. Elle n'aimait pas ce silence, elle entendait sa propre respiration, un ennui profond et désagréable. La solitude n'était décidément pas son fort.

— JE SUIS SEULE AU MOOOOOONDE.

Fit-elle après avoir placé ses mains autour de la bouche. On pouvait y entendre son écho dans les couloirs. Cependant, une voix y répondit. Une voix grave, certainement masculine, sans doute un professeur.

— Ta gueule !

Et puis plus rien. Elle se sentait conne, et elle en avait le droit. Le profil bas, elle ouvrit une porte, et se retrouva dans la salle informatique. Personne, visiblement. Elle observa d'un oeil vif la salle avant de sauter dans le sofa, et, à présent allongée sur le ventre telle une larve mourante, baragouina des choses incompréhensibles, les fesses en évidence.

— Prout, prout, prout, que je t'aime, viens ici mon petit ami. J'ai un secret à te dire dans l'oreille. Que je t'aime et blablabla, et blablabla...

Elle chantait. Décidément, elle se faisait vraiment chier. Alors qu'elle devait certainement imiter les cris d'une gare en pleine reproduction, une personne daigna d'entrer, ce qui pourtant n'empêcha pas la demoiselle de continuer à pousser sa chansonnette.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Masculin Murmures : 120
Nous a rejoint le : 25/03/2013
Prestige : 0
Âge du perso' : 19 Ans
Classe spirituelle : Visionnaire. Futur détenteur.
Alter ego : Nope. Mwahahahahah.
Métier/rôle : Student. Cinderella.
Logement : Chambre A <3
Avatar : Création Originale By ''Re°''
Relationship : ♦️ Xavier's Vivid Rosary ♦️
Présentation : Appelez-moi Xavier.
Mes rps : La voie qui mène à cet Ici.
Feat. Hotaru Fujikata

Exploitation passe partout.
Feat. Johnny Stark

Désopilante rencontre peinturlurée.
Feat. Izumi Shano

New Horizons.
Feat. Irie Shizuka

Sometimes it helps.
Feat. Timothy J. Lucius

Time To Get Crazy!
Feat. Dahlia, Juri, Hisae,
Irie, Nathawël et Hotaru.

Penetrating Oblivion.
Feat. Kâar M. Asutra

Humeur : Chevelue ♦

a écrit ce message le : Jeu 11 Avr - 22:58
Voir le profil de l'utilisateur
Optique Assassinat. Bottillons vert limes aux pieds, j'allais trouver le local de bidules électriques, imprimer le stupide travail d'anglais, et après ... whatever, je trouverai bien. Elles tuaient les yeux, ces godasses. C'est justement pour ça que je les ai mis; pour l'amusement, pour la joie colorée d'une journée désopilante. Je marchais avec la couleur vert lime, et je regardais avec elle aussi; maquillé d'un étrange mélange de jaune et de vert, je regardais le monde d'un air sympathique aujourd'hui. I'm gonna have fun today, huhu ~

Murs d'ivoire, comme mes cheveux, on se sent un peu comme si on parcourait un corridor d'hôpital. Taylor Swift ne fermait pas sa gueule, accrochée telle une possédée à mes tympans. Et puis, la voix;

— JE SUIS SEULE AU MOOOOOONDE.

Ouais, la voix qui éclipsait Taylor Swift. La voix vers laquelle je me dirigeais. La voix qui s'est fait répondre assez rapidement;

— Ta gueule !

Non-coupable. Je n'ai pas ouvert la bouche, autre que pour souffler ma gum, je n'ai rien dit. Humanité impolie; s'égosiller plus que la demoiselle criarde, choisissez à quelle demoiselle je fais allusion. Allez, choisissez, et laissez-moi accélérer le pas jusqu'à ce local.

J'entrais, en enlevant mes écouteurs, et j'ai eu la scène désopilante du jour;

— ... viens ici mon petit ami. J'ai un secret à te dire dans l'oreille...

Magnifique, Timothy avachie sur un sofa en chantonnant des conneries, son fessier comme première chose que l'on voit en rentrant.

...... the Fuck?

Autant ne pas se poser de questions, je suppose. Bon, j'imprime le travail, je me questionne après. Je m'assois devant un ordi, je me mets à geeker un peu pour trouver mon travail.

— On a une vue plongeante sur tes fesses, en passant.

Je cherche encore un peu, je cherche la case ''Imprimer'' en tapotant sur le bureau, et le plancher avec mes tueurs de vision. Et j'ai l'air tellement joyeux, c'en est prèsque insoutenable.

Print.*Click*

— Bon, sinon comment tu vas aujourd'hui, Toi ?

Accentuer un peu le ''toi'', parler avec de la grande bonne humeur, la journée commence bien. J'avais dit ça en me tournant sur la chaise, me tenant à genoux, les mains accrochées au dossier.


Conservation d'avatar ♦:
 


Collection unique de Carte d'affaire ♦:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Féminin Murmures : 17
Nous a rejoint le : 31/03/2013
Prestige : 0
Âge du perso' : 18 ans.
Logement : chambre n°06.
Avatar : dCTb - Abbey.
Relationship : mes liens ♥️
Présentation : ma fiche ♥️
Humeur : cool.

a écrit ce message le : Lun 22 Avr - 14:30
Voir le profil de l'utilisateur
Le goût d'un tissu poussiéreux vint aux papilles de la demoiselle baveuse. Un rayon de soleil traversant la fenêtre face à elle vint lui réchauffer la peau silencieusement, apaisant ainsi ses fameux mal de dos. Une porte s'ouvrit, laissant entrer avec la silhouette un courant d'air plus ou moins froid. Elle ne daigna cependant pas à bouger, restant là à saliver sur le sofa pendant que celui-ci pianotait sur un ordinateur.

— Xaaaaavier, tes chaussures.

Dit-elle dans un semblant d'excitation après avoir remarqué ses chaussures colorées. Elles étaient d'un goût à croire qu'il venait des temps préhistoriques, et le pire c'était son sourire. Un sourire éclaboussant, pire que lorsque vous vous recevez un rayon de lumière dans la gueule. C'était tellement étrange qu'elle resta sans broncher quelques minutes.

— Tu ne peux rien me cacher, Xavier. Pourquoi tu souris comme un débile, tu fais peur !?

C'est vrai que ça lui foutait les chocottes de le voir avec une tête pareille ! Puis bon excusez là, elle n'aime pas beaucoup les changements soudain, ça la perturbe un peu.

— Je me fais chier, y a personne à emmerder.

Puis roula sur elle-même jusqu'à tomber sur le sol glacé, s’asseyant ensuite les cheveux ébouriffés, jouant avec l'une des mèches venant parasiter sa vision.

— J'ai faim.

Après qu'elle déclara ceci, son ventre se mit à gémir durant quelques secondes, c'est qu'elle crevait de faim la crevette à force de cavaler dans les couloirs le ventre vide. D'un saut elle se retrouva debout, s'avança vers Xavier puis planta son index dans la joue du garçon, émettant par la même occasion un petit bruit innocent.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


mes infos

a écrit ce message le :
Revenir en haut Aller en bas
 

close your eyes, sometimes it helps —

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» Come together ▽ 23/05 | 17h20
» ARMAGEDON ☞ close my eyes.
» Elo - Close your eyes, take a breathe, count to three...
» Caleb - I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Middle garden :: Salles informatiques-