Damned bibliographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

mes infos
Féminin Murmures : 87
Nous a rejoint le : 23/04/2013
Prestige : 117
Âge du perso' : 17 ans
Classe spirituelle : Détentrice
Alter ego : Kakyo (aussi surnommé Artefact), un caracal
Logement : Chambre #11
Avatar : Kaori Kanzaki (Toaru Majutsu no Index)
Relationship : Who should I trust ?
Présentation : Forgive me, I have but two faces
Humeur : Ca dépend, que voulez-vous entendre ?

a écrit ce message le : Ven 26 Avr - 22:28
Voir le profil de l'utilisateur
Voilà une bonne petite heure que Shania est penchée sur ce bouquin, et elle commence à se demander si ça sera vraiment utile. C'est ça, l'embêtant, à devoir rattraper les cours sans encore les suivre : c'est un peu difficile de définir ses priorités. Et franchement, ce truc fait 300 pages, si c'est pas primordial... autant s'en passer. Bon après, il n'est pas question de se plaindre, elle ne se serait pas sentie de commencer les cours dès le premier jour, surtout dans une langue qui n'est pas la sienne. Encore, en Norvège, elle avait des cours en anglais ! Et en Russie aussi ! Et... en fait on lui avait fait la vie vachement facile, sans qu'elle s'en rende compte. Elle n'avait jamais à dire autre chose que "god dag", "avskjed" et "takk" en presque trois ans passés à Tromso. Bon, d'accord, c'est un petit peu exagéré, mais l'idée est là. Bref, le japonais, elle l'apprenait depuis 5 ans maintenant, mais ça restait autodidactique. Jamais elle ne s'était retrouvée en situation avant maintenant. Autant elle était surprise de ses facultés de compréhension, autant il lui fallait toujours quelques secondes pour remettre les phrases dans l'ordre. Et, en l'occurrence, c'est bien ce qui la gêne avec ce livre : elle a l'impression de tâtonner, ne se voit pas avancer. Bon, il est temps - il faut bien en arriver là - de se rendre à l'évidence et d'abandonner. Ressortant sa bibliographie, un peu froissée, de son sac, elle parcours brièvement les titres des volumes. Tout de même, il y en a pas mal en anglais. Peut-être pas l'ouvrage DE référence, mais au moins elle comprendrait quelque chose.
Elle se lève donc, imposant ouvrage en japonais à la main, et entreprend de le reclasser dans le rayon approprié. Ah, mais... non, ce n'était pas ce rayon. Où est-ce qu'elle l'a pris, au juste ? Comment on classe ça ? C'est important, si son nom est écrit en kanji ? D'ailleurs, c'est son nom ça ? , Musujime, c'est un nom ou un prénom ça ? Auquel cas Hidechika serait le nom ? Ah, mais les japonais placent le nom d'abord, non ? Aaah, c'est pas vrai ! Où il est ce fichu rayon !
Finalement, Shania s'assoit en plein milieu du rayon, le gros livre sur ses genoux, et pousse un long soupir. Bon, essaye de te rappeler, où l'as-tu pris ? D'où venais-tu au moment de t'asseoir à ce bureau ? Tu avais cherché un bon moment, non ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Féminin Murmures : 41
Nous a rejoint le : 12/04/2013
Prestige : 0
Âge du perso' : 17
Logement : Chambre no.5
Avatar : Kurumi - Kantoku
Relationship : Me rencontrer ♫
Présentation : Me connaître ♪
Humeur : Nyappy ♥

a écrit ce message le : Dim 28 Avr - 2:32
Voir le profil de l'utilisateur
.


Ahhh qu'il faisait chaud en ce début d'après-midi! C'était à cause de la digestion du repas récemment ingurgité, où alors il faisait réellement chaud? Petit coup d'oeil à gauche et à droiten alors qu'elle glissait ses mains sur sa jupe, l'agitant un peu, comme pour se faire de l'air. Et dans une bibliothèque, allez savoir pourquoi c'est toujours fermé!
Nozomi soupira, relachant les plis de sa jupe, reprenant son crayon en main, appuyant la gomme contre sa joue : ahh les maths... Jamais tu ne réussiras hein? Elle soupira une seconde fois en fermant les yeux, et presque comme dans les mangas, on aurait pu voir apparaître une grosse goutte sur son front. Ou peut être y était-elle vraiment, mais à cause de la chaleur.

Posant ses mains sur la table, elle se mit debout en écartant la chaise, se tournant vers la fenêtre pour l'ouvrir, un air un peu plus frais s'engouffrant : ahhh quelle bonne idée! ... Mauvaise idée!! Un courant d'air un peu plus fort, et les quelques feuilles d'exercices s'envolèrent alors.

" Mince, mes feuilles!"


Et vas y que j'en récupère une en vol, tandis qu'elle se donnait presque en spectacle, sa jupe manquant de se relever un peu plus et de dévoiler une culotte rayée rose et blanche. Mais elle se pencha pour récupérer les deux autres feuilles, les poursuivant jusque dans l'une des allées de livres... Et la feuille finit son parcourt contre la cuisse d'une jeune fille.

"Ah, je suis désolée"


Nozomi reprit sa feuille, posant son regard sur la jeune femme à la longue chevelure sombre. Elle lui adressa un doux sourire, s'apprêtant à faire demi-tour mais... Curiosité mal placée, alors que l'inconnue semblait profondément méditer sur le livre qu'elle tenait.

".... Besoin d'aide? "






* Kâar M. Asutra donne sa carte à Nozomi "Viol & cie, ouvert à toute proposition H24"
Merci Käar >w<
Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Féminin Murmures : 87
Nous a rejoint le : 23/04/2013
Prestige : 117
Âge du perso' : 17 ans
Classe spirituelle : Détentrice
Alter ego : Kakyo (aussi surnommé Artefact), un caracal
Logement : Chambre #11
Avatar : Kaori Kanzaki (Toaru Majutsu no Index)
Relationship : Who should I trust ?
Présentation : Forgive me, I have but two faces
Humeur : Ca dépend, que voulez-vous entendre ?

a écrit ce message le : Dim 28 Avr - 8:16
Voir le profil de l'utilisateur

Shania était encore en train de méditer sur la sémantique japonaise lorsqu'un subit courant d'air lui arracha un frisson. Pas désagréable, ceci dit, l'après-midi était des plus étouffantes, surtout pour elle qui était accoutumée à des climats froids. Elle entendit en même temps le claquement caractéristiques des feuilles emportées par le vent, et voici que déboulait dans l'allée une page couverte d'inscriptions étranges... Elle vint se "cogner", si tant est qu'un objet si léger puisse se cogner, contre la jambe de Shania, qui observait les équations la recouvrant d'un air distrait. A côté, il y avait des annotations en japonais, d'une écriture fine et légèrement maladroite. Enfin, il lui semblait. Ce n'était pas vraiment facile d'analyser une écriture s'agissant de caractères.
Elle reporta alors son attention sur son livre, à nouveau absorbée par ses réflexions sur le japonais et son alphabet syllabique. Ah et oui, sans oublier les 1945 kanjis d'usage courant... Quel fouillis, quand même !
Ah, tiens, on lui parle ?
Shania releva la tête pour apercevoir une jeune fille penchée au-dessus d'elle, une brassée de feuilles éparses retenue par le bras. A l'évidence, c'était elle qui avait vu son cours s'éparpiller. Si Shania avait besoin d'aide ? En l'occurrence, c'était peut-être plus cette fille rousse qui en avait besoin pour rassembler ces pages fugitives. Mais, en fin de compte, oui. Après tout, cette fille écrivait en japonais, et parlait sans accent... donc elle pourrait certainement lui porter assistance.

- Euh... eh bien en fait... Oui, c'est gentil. Je ne sais plus du tout où je l'ai pris. Déjà que j'avais pas mal galéré pour mettre la main dessus...

Elle tendait l'épais volume qui, à l'évidence, était plus vieux que la bibliothèque elle-même.

- Je ne suis pas japonaise d'origine, ça fait moins d'une semaine que je suis ici en fait, donc j'ai encore un peu de mal avec le classement. Ce n'est pas très intuitif... Enfin, ce n'est pas ce que je veux dire, mais disons que pour moi qui ai un alphabet... de lettres... Ah ! Pardon, je ne sais pas m'expliquer. En gros je ne sais pas trop comment fonctionne le classement alphabétique ici. Je fais toujours un peu au pif, mais apparemment j'ai pas de chance aujourd'hui.

Ca y était. Cette fille devait la prendre pour une demeurée maintenant. En plus, ça avait l'air vexant pour la langue japonaise qui, bien qu'un peu absurde, était quand même très belle. Voilà qu'elle incarnait le parfait stéréotype de l'étrangère qui ne comprenait rien, ne respectait rien, et se targuait d'avoir une culture supérieure, alors que là n'était pas du tout le fond de sa pensée. Ou alors, peut-être qu'elle se faisait trop d'idées ? Bien qu'un peu maladroite, elle n'avait rien dit de vraiment vexant au fond, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


mes infos

a écrit ce message le :
Revenir en haut Aller en bas
 

Damned bibliographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned
» Bibliographie sur Tolkien et son univers.
» Bibliographie de Saint-Marcoux
» 9 KANDIDA KONTÈSTE AKSEPTE PA KOMISYON JIRIDIK KEP LA A LETID
» Bibliographie batailles / soldats / art

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Middle garden :: La bibliothèque principale-