queen's rules [Pv Melody]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

mes infos
Masculin Murmures : 65
Nous a rejoint le : 27/04/2013
Prestige : 220
Âge du perso' : 27 piges ~
Alter ego : aucun ~
Avatar : Dante ~

a écrit ce message le : Dim 26 Mai - 17:53
Voir le profil de l'utilisateur
Aaaaaaah quoi de mieux pour finir la journée qu'avec une bonne partie de poker au bar? Surtout après une dure journée de labeur à ne rien faire à part dormir dans l'agence et empiler les cartons de pizzas et canettes. En ce moment les boulots proposés à l'agence n'étaient pas terribles. La plupart des clients qui étaient venus depuis la réouverture du "Devil ghost" dans le coin" se révélaient n'être que des possessifs suspicieux qui soupçonnaient leur tendre moitié chérie d'aller voir ailleurs à droite et à gauche. Filatures, filatures, filatures...Les gens ne savent plus ce faire confiance entre eux. Pour notre détective Wade ce genre de boulot ne valait pas le déplacement, aucun challenge ni d'adrénaline en perspective, autant laisser ça aux novices. Et puis il y avait mieux à faire...Dormir par exemple. Ce qui nous amènes à une journée à glander en refusant les appels et autres tout en mangeant de la pizza et en contribuant à la "bordelisation" de l'intérieur de son bureau. Ca c'est de la vraie productivité professionnelle, de toute façon ce n'est pas l'argent qui allait lui poser problème. Heureusement qu'il continue de jouer les profs à Hayasaki, ça arrondit les fins de mois...Pour cela il faudrait qu'il prenne la peine de corriger la masse d'interros caché sous une autre pile de cartons de pizzas. Oui Wade est du genre à tout remettre le lendemain...Sauf une partie de poker au Billie's avec les habitués du coin

Wade adorait faire des parties de poker, la tension qu'on y ressentait lorsque les enjeux étaient élevés se rapprochaient des sensations qu'il éprouvait quand il se battait ou...Chassait. En fait il aimait trop le risque pour se contenter de mener existence banale de professeur ou de simple détective de seconde zone

Ce soir là les choses se présenter plutôt bien pour notre ami. Quant on réussi à tripler ses gains il y avait de quoi se sentir béni par la Déesse de la Chance. Généralement il vaut mieux éviter de montrer un excès de confiance en soi, c'était le meilleur moyen d'y laisser sa chemise. C'est ce que ces trois camarades de jeux apprenaient à leurs dépens. En même temps Wade n'était pas détective pour deux sous, il savait quand son adversaire bluffait ou non. Tout ce lit dans les yeux, le regard, les traits du visage, les tics nerveux. Ca sert les années dans la police et les séances d'interrogatoires. Mais les enjeux changèrent au cours de cette soirée. Là il n'était plus question d'argent mais de femme. L'arrivée d'une belle blonde pulpeuse attira l'attention de nos quatres compères assis dans le coin du bar, Kenny agrémenta par ailleurs celle-ci d'un sifflement qui soulignait bien sa pensée.

-Messieurs je crois que j'en ai finis avec vous je...

-Holà je t'interromps tout de suite c'est moi qui y vais

-Pourquoi toi?!

Et c'est là qu'éclata la dispute qui allait finir en rixe, cela serait plutôt marrant mais Wade préférait la jouer sur table plutôt q'en venir aux poings

-Mes amis pourquoi ne pas jouer cartes sur table? Le vainqueur gagne les gains ainsi que le droit d'aller tenter de la séduire. Alors partant? Bien alors commençons

Erreur de leur part, avoir laisser Wade mélanger les cartes. Ce qui lui permis de faire le coup du "lapping", qui consiste après avoir mélanger le paquet de poser les mains sur la tables et si vous posséder une vision surdéveloppée vous pouvez voir sous sa main qu'il eut le loisir d'embarquer deux as. Distribution faîtes, hmmm une reine de pique, une autre de trèfle, un trois de carré, valet de coeur et enfin...En voyant cette carte il ne put s'empêcher de lancer un regard furtif vers ce qui pourrait être son "gain" : Reine coeur

La tension montait autour de la table, chaque joueur analysait le moindre signe d'hésitation chez son voisin. L'heure de déposer carte sur table vint
Ben préféra se coucher comme quoi il avait pas de veine. Kenny et Ruppert continuèrent. Ce dernier révéla son bluff ainsi que sa mauvaise main quant à Kenny

-Brelan au valet, hé hé je crois que c'est moi qui rafle la mise ce soir messieurs

-Je ne crois pas mon petit Kenny...Full, et jackpot !

Les protestations, grognements et rage en tout genre éclatèrent tandis que notre petit tricheur ramassait ses gains alors que les autres préférèrent s'en aller comme quoi il était tard

-A une prochaine fois

Si il y en avait une. Tant pis il trouverait bien un autre groupe avec qui jouer. Mais ce qui importait pour l'instant c'était la belle demoiselle qui l'attendait sans le savoir, assise sur le comptoir. Il s'avança vers elle l'air digne et confiant flanqué de son superbe ensemble rouge. Il pris la chaise à côté d'elle alors qu'elle commandait un verre

-Laissez moi vous payer ce verre après tout je vous dois bien ça

Il ne savait pas comment elle le prenait ni ce à quoi elle pensait mais cela ne l'empêcha de continuer sur sa lancée

-Très chère accepteriez d'être ma dame de coeur pour cette soirée? Tout en lui tendant une carte de reine de coeur
Revenir en haut Aller en bas

avatar

mes infos
Féminin Murmures : 15
Nous a rejoint le : 20/05/2013
Prestige : 21
Âge du perso' : 20 ans
Classe spirituelle : Détenteur
Alter ego : Muraenidae - Murène Commune
Métier/rôle : Étudiante
Avatar : Random blondes.
Présentation : queen of disaster
Humeur : hahaha.

a écrit ce message le : Lun 27 Mai - 19:51
Voir le profil de l'utilisateur
Fin de journée d’un jour comme les autres. Les jours se suivent et se ressemblent, parfois. Bien trop souvent ce derniers temps, à vrai dire. Des cours. Puis des cours et encore des cours. Avec bien sur quelques heures passées à buller dans un coin de la piscine, parce que c’était ce qu’elle faisait de mieux. Avec évidemment arpenter les couloirs de du Pensionnat, sourire canaille aux lèvres, histoire de se la jouer langue de vipère. De quoi passer le temps, rien de bien méchant. De toute façon, Melody n’avait jamais vraiment eut la prétention d’être gentille ou particulièrement sympathique. Elle était elle-même, et c’était déjà bien mieux qu’un bon nombre de gens. Tous faux et hypocrites. Au moins, elle était honnête. En général. Après tout, ça ne faisait pas de mal, un petit mensonge par-ci par-là, non ? Évidemment. Enfin, que ce soit le cas ou non, elle n’en avait cure. Sale gamine qu’elle était, elle avait toujours eut l’habitude e faire ce qu’elle voulait. Et ne risquait pas de changer pour satisfaire à la morale coincée de qui que ce soit.

Mais là, elle s’ennuyait pour ainsi dire profondément. Pas grand à réviser, à moins qu’elle l’avait sciemment oublié; bien que studieuse, les révisions n’étaient pas son truc, la demoiselle préférant tout revoir au dernier moment. Pas vraiment la meilleure stratégie qui soit, mais disons qu’elle s’en était toujours sortie avec des résultats plus ou moins satisfaisants. Suffisamment pour que ses parents soient contents, en tout cas. Quant à aller faire trempette, elle n’était pas d’humeur, aussi étrange que cela puisse être. Cela arrivait, après tout. Non, la blonde avait besoin de se distraire, mais n’arrivait pas à mettre le doigt sur la façon. Du shopping ? Pourquoi pas, oui. Même si les boutiques qu’on pouvait trouver ici n’étaient pas aussi bien fournies que celle de sa ville natale. Ah, ce que New-York pouvait lui manquer ! Les boutiques de luxe, les tenues hors de prix et tout le reste ! Au fond, son souci actuel était surtout une petite pointe de mélancolie. Malheureusement pour elle, difficile d’y remédier dans l’immédiat. Et ce n’étaient pas les encouragements, on ne peut plus autoritaires, de Madame qui allaient arranger les choses. Vraiment pas.

Cela n’empêcha pourtant pas à la New-yorkaise de finir par quitter sa chambre. Troquant au passage l’agaçant uniforme qu’elle n’avait pas le choix de porter pour quelque chose lui allant bien mieux. Et pour cette fin de journée, rien de trop recherché non plus. Un short en jean à taille haute, on ne peut plus court et surtout, moulant. Avec ça, un t-shirt tout à fait banal, blanc sans le moindre logo. Ses tatouages, que ce soit sur ses doigts ou ses avant-bras, suffisaient amplement à faire décoration. Et n’oublions évidemment pas son éternel rouge à lèvre. Un carmin vif, lui seyant tout à fait.

C’est dans cette tenue des plus simples et pourtant lui allant parfaitement, qu’elle quitta le pensionnat, une paire de baskets plates aux pieds, sa longue chevelure blonde platine légèrement bouclée attachée en une queue de cheval, une mèche laissée libre sur le côté de son visage. Maintenant, il ne lui restait plus qu’à trouver quoi faire. Car comme trop souvent, l’indécise qu’elle était avait changé d’avis. Non, pas de shopping pour cette fois. Mais alors, quoi donc ? Évidemment, pas question d’écouter les conseils de Madame, qui déjà râlait pour rentrer. Non, Melody n’en avait rien à faire. Marchant d’un pas nonchalant, mains dans les poches et lunettes de soleil sur le nez, elle avait l’esprit occupé par tout autre chose. Pensées sans intérêt ni but, au fond. Juste de quoi lui permettre d’ignorer les reproches de la créature qui l’accompagnait. Sale bête que celle-ci.

Son hésitation prit fin lorsque ses mirettes se posèrent sur la devanture d’un bar. Il avait l’air plutôt sympathique, hm. Autant dire qu’elle ne réfléchit pas longtemps avant d’y poser les pieds. Bah quoi, elle pouvait bien prendre un peu de bon temps, non ? Elle ne faisait de mal à personne, allons bon. Ainsi, se retrouvant au comptoir, elle ne manqua nullement les regards qui se glissèrent sur elle, notamment de la part de quatre gugus occupés à jouer aux cartes, qu’importe ce que pouvait être le jeu. Les regards, elle aimait ça, qu’ils soient envieux, intéressés ou même haineux. Elle n’en avait rien à faire qu’on puisse la jalouser. Pire encore, cela entretenait son orgueil. Cela dit, elle les oublia aussi vite qu’elle les avait remarqués. Un sourire aux lèvres en entendant les propos peu élogieux que la murène tenait alors à leur égard. Elle n’avait pas tort, au fond. Enfin, ça, elle ne risquait pas de le lui dire de sitôt.

Son premier choix de boisson se porta sur une bière bien fraîche. Classique. Oh, trainer dans un bar seule n’était pas ce qui avait de plus amusant. Surtout pas pour une personne qui comme la blondinette, ne supportait pas la solitude. Enfin, elle pouvait au moins s’occuper en observant les gens présents. Que ce soit les types dans leur coin, ceux qu’elle avait remarqué en arrivant, ou les autres clients. Somme toute, les lieux n’étaient pas très agités.

La bière fut bien rapidement descendue, et ce bien malgré elle. Et, toute occupée à en commander une autre, elle ne remarqua pas qu’un des types avait fini par se rapprocher. L’entendant, elle glissa un regard vers lui, un sourcil haussé. Surprise, à vrai dire, ne s’y attendant pas. Cependant, son expression changea bien vite, passant de la surprise à un sourire presque charmeur, sa joue posée contre sa main, précédemment accoudée au comptoir. L’observant tout à coup avec une certaine attention, son sourire s’agrandit lorsqu’il renchérit. Si ce n’était pas de la drague en bonne et due forme, ça !

Ricanant doucement, elle glissa alors sa main libre à la sienne, ses doigts effleurant au passage les siens. Récupérant la carte, elle l’observa brièvement, avant de répondre, le ton doucereux :

« Demandé de cette façon, c’est difficile de résister. »

Jouant toujours avec la carte, elle se redressa quelque peu, sans le lâcher du regard, si ce n’est pour remercier la serveuse qui venait de lui apporter sa boisson.

« Quelque chose de particulier prévu pour cette soirée, hm ? » Curieuse, parfois trop pour son propre bien. Enfin, il fallait bien avouer qu’il l’intriguait, ce type. Tout autant que sa chevelure, d’une couleur pas franchement habituelle. Oh et. Globalement, il n’était pas vilain, hein. Plutôt charmant, hein, quoi que visiblement plus vieux qu’elle.

« Oh, et. À qui ai-je l’honneur, au juste ? » Toujours sur ce même ton charmant. Elle jouait un peu, Melody, mais rien de bien méchant. Il avait commencé, qui plus est.

D’ailleurs, elle coupa finalement le contact visuel, pour boire une gorgée de bière, abandonnant un peu de rouge sur le rebord de son verre. Un détour aux toilettes allait finir par s’imposer, tiens. Mais pour le moment, elle avait quelque chose de plus distrayant sous la main. Comme quoi, la soirée ne commençait pas si mal.
Revenir en haut Aller en bas
 

queen's rules [Pv Melody]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» [UploadHero] Bending the Rules [DVDRiP]
» lee ◊ don't be a drag, just be a queen
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Middle garden :: Bars & restaurants-